DERNIERE MINUTE

La Corée du Sud montre les dents

Séoul veut se montrer dissuasif pour Pyongyang après son dernier essai nucléaire d'une puissance inégalée

Vous lisez:

La Corée du Sud montre les dents

Taille du texte Aa Aa

Deux jours après le dernier essai nucléaire de la Corée du Nord, le plus puissant de son histoire à en croire les spécialistes, le monde est sur ses gardes, et sa voisine, la Corée du Sud, se lance dans de grandes manoeuvres. Un exercice naval, à tirs réels, a débuté en mer du Japon. Après les manoeuvres terrestres hier, l’objectif de Séoul est de dissuader Pyongyang de toute nouvelle provocation.

Devant le conseil de sécurité de l’ONU, réuni en urgence, les Etats-Unis ont plaidé pour “cesser les demi-mesures” et opter pour les sanctions les plus fortes possible. La Chine et la Russie se sont montrées réticentes. Pour Washington, “le régime de Kim Jong-un ne demande qu’une chose, la guerre”.

La bombe à hydrogène que Pyongyang a fait exploser dimanche avait une puissance estimée à 50 kilotonnes, soit cinq fois plus que le précédent test nord-coréen, et plus de trois fois plus que la bombe américaine lâchée sur Hiroshima en 1945, selon les responsables sud-coréens.

Le dernier essai nucléaire vient s’ajouter à de nombreux tirs de missiles des forces de Pyongyang, avec notamment deux tirs de missiles balistiques intercontinentaux qui semblent mettre le territoire américain à portée de frappe.