DERNIERE MINUTE

Dieselgate : c'est au tour de PSA

Vous lisez:

Dieselgate : c'est au tour de PSA

Taille du texte Aa Aa

Peugeot Citroën à son tour dans le tourbillon du dieselgate. Après Volkswagen, Renault et Fiat Chrysler, le constructeur français est soupçonné d’avoir trafiqué ses moteurs diesel pour qu’ils émettent moins d’oxyde d’azote. Le journal Le Monde révèle le résultat de l’enquête judiciaire. Le groupe automobile est dans la ligne de mire de la justice depuis avril, pour “tromperie aggravée”.
Une tromperie qui pourrait lui coûter 5 milliards de dollars, amende qui correspond à 10 % de la moyenne du chiffre d’affaires des exercices 2013, 2014 et 2015.


Ces révélations contre lesquelles PSA s’est insurgé interviennent à quatre jours de l’ouverture aux médias du salon automobile de Francfort, elles risquent d’assombrir à nouveau ce grand rendez-vous du secteur automobile mondial.