DERNIERE MINUTE

Le silence de l’UE à propos du référendum en Catalogne

L’UE refuse de s’impliquer dans la campagne référendaire en Catalogne

Vous lisez:

Le silence de l’UE à propos du référendum en Catalogne

Taille du texte Aa Aa

Les indépendantistes catalans souhaitent voir l’Union européenne reconnaître le référendum du 1er octobre et s’impliquer davantage dans le débat. Ils étaient près d’une centaine de personnes à manifester pendant le week-end dans un parc à proximité du quartier européen à Bruxelles. Mais les institutions refusent d’intervenir et soulignent qu’il s’agit d’une question de politique intérieure. La réaction la plus cinglante est venue du président du Parlement européen. En réponse à une question d’une eurodéputée espagnole, Antonio Tajani estime que “n’importe quelle action contre la Constitution d’un Etat membre est une action contre le cadre légal de l’Union Européenne”.
Le risque pour les institutions est en fait d’ouvrir la boîte de Pandore et de voir se multiplier les référendums indépendantistes au sein des Etats membres. Le porte-parole de la Commission européenne rappelle d’ailleurs qu’une adhésion à l’Union ne serait pas automatique en cas d’indépendance. “L’entité, le territoire, qui sort d’un Etat membre signataire des traités de l´Union doit réintroduire une demande d´adhésion à l´UE en tant que candidat”, explique Margaritis Schinas.
Le gouvernement catalan regrette le silence de l’Union européenne. Son représentant à Bruxelles, Amadeu Altafaj, estime “que l’Europe aurait pu avoir un effet bénéfique pour réduire les tensions politiques. Mais malheureusement cela n’a pas été le cas”. L’un des problèmes pour les indépendantistes catalans est le manque de reconnaissance internationale.