DERNIERE MINUTE

Nouveaux revers de l'Etat Islamique à Deir Ezzor

Vous lisez:

Nouveaux revers de l'Etat Islamique à Deir Ezzor

Taille du texte Aa Aa

L’armée syrienne a repris le contrôle d’un axe majeur ce dimanche : l’autoroute qui relie Damas à Deir Ezzor, à l’est du pays, sur près de 450 kilomètres. La victoire a été annoncée par un média émanant du Hezbollah.

Les forces progouvernementales, venues de l’ouest, ont rejoint les troupes qui avaient déjà avancé jusqu‘à l’une des entrées de la ville, restée un fief djihadiste. L’autoroute est entièrement repassée sous contrôle gouvernemental pour la première fois depuis quatre ans.

Les forces démocratiques syriennes avaient lancé la veille leur offensive pour chasser l’Etat Islamique de l’Est de la province de Deir Ezzor, mais il contrôle encore une large partie de la zone.
Les troupes syriennes ont repris deux enclaves dans la cité, et des zones montagneuses dans sa périphérie. Les combats font rage au sud de la ville. D’après les Nations unies, près de 93 000 personnes vivraient dans des conditions “extrêmement difficiles” dans les quartiers contrôlés par les loyalistes.
À al-Boulil, ce dimanche, au moins 34 civils, dont une dizaine d’enfants, auraient été tués dans des raids menés par l’armée russe pour appuyer le régime. Une opération qui visait les ferrys transitant entre les deux rives de l’Euphrate, selon l’Observatoire Syrien des Droits de l’Homme.