DERNIERE MINUTE

Des Français dans les rues : un coup de semonce contre Macron

La journée de mobilisation contre la réforme du code du travail en France a été un coup de semonce pour le gouvernement qui dit "devoir apporter des réponses aux craintes des Français".

Vous lisez:

Des Français dans les rues : un coup de semonce contre Macron

Taille du texte Aa Aa

Ils voulaient faire du bruit, la journée de mobilisation contre la réforme du code du travail en France a été un coup de semonce pour le gouvernement. Entre 220 000 personnes selon les autorités et 400.000 selon la CGT ont défilé hier dans les villes françaises. Soit presque autant que pour la première manifestation anti-loi travail, le 9 mars 2016. Pari gagné donc pour cette première journée de mobilisation lancée par la CGT, mais le président Emmanuel Macron n’a pas perdu, estiment certains journaux ce matin. Dans les cortèges, les slogans anti-Macron ont fleuri, on retiendra aussi certains manifestants comme un chanteur inspiré qui entonne :“la loi travai, c’est dégueulasse !” ou un autre, nu et armé d’une guitare qui chante “on ne lâche rien”, face aux CRS.

Le gouvernement a dit avoir entendu les craintes des Français et devoir y apporter des réponses, un changement de ton sensible après la promesse de Macron de ne céder “ni aux fainéants, ni aux cyniques, ni aux extrêmes”. D’autres journées de mobilisation sont prévues les 21 et 23 septembre.

Des heurts ont éclaté dans certains cortèges à Paris et à Marseille notamment. Sur toute la France, seulement une dizaine de personnes ont été interpellées. Il n’y a pas eu d’importantes dégradations. Un manifestant a été blessé.