DERNIERE MINUTE

J-C Juncker à la Turquie : "Cessez d'insulter nos Etats-membres !"

Le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, a donné une vision optimiste du futur de l’Union devant les eurodéputés à Strasbourg.

Vous lisez:

J-C Juncker à la Turquie : "Cessez d'insulter nos Etats-membres !"

Taille du texte Aa Aa

Jean-Claude Juncker s’est montré optimiste ce mercredi dans son troisième discours sur l‘état de l’Union européenne devant le Parlement à Strasbourg : “L’Europe a le vent en poupe !”, s’est réjoui le président de la Commission européenne.

Sur le plan financier, il a souhaité la nomination d’un “super” ministre européen des Finances et de l’Economie. Il serait à la fois commissaire européen de l’Economie et des Finances et président de l’Eurogroupe.

Plusieurs journalistes européens ont été arrêtés et incarcérés en Turquie alors qu’ils exerçaient tout simplement leur métier. Jean-Claude Juncker a été très dur à l’encontre du président islamo-conservateur turc, Recep Tayyip Erdogan. “J’adresse aujourd’hui un appel aux responsables en Turquie, a-t-il déclaré, libérez nos journalistes et pas seulement les nôtres, cessez d’insulter nos Etats-membres, nos chefs d’Etat et de gouvernement en les traitant de fascistes et de nazis”.

Sur le sujet sensible des travailleurs détachés, le président de la Commission européenne a proposé la création d’une “autorité commune” qui contrôlerait la mise en oeuvre partout en Europe des dispositions encadrant le recours à ces travailleurs. Cette pratique est de plus en plus critiquée, elle est accusée de favoriser le dumping social.

Article réalisé en collaboration avec Vincent Coste.

L’année dernière, le ton avait été grave au contraire. Le président de la Commission avait reconnu que l’UE était en crise, une crise existentielle. “Voulons-nous laisser notre Union se décomposer sous nos yeux ?” avait-il notamment demandé aux eurodéputés réunis à Strasbourg. Et pour résoudre cette crise, Jean-Claude Juncker s’était engagé à construire “une Europe meilleure, qui protège, qui préserve notre mode de vie européen, qui donne le pouvoir à ses citoyens, qui défend et qui prend ses responsabilités”.

Le discours sur l’état de l’Union européenne a été instauré par le traité de Lisbonne. A cette occasion, depuis 2010, le président en fonction de la Commission s’adresse aux eurodéputés pour présenter le bilan de l’année passée et les lignes directrices de son action pour l’année à venir. Ce rendez-vous, fixé en septembre, marque en quelque sorte la “rentrée européenne”.

Avez-vous des questions à poser au président de la Commission ? Nous vous donnons l’occasion de le faire sur euronews. Ce jeudi 14 septembre, le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, va s’entretenir en direct avec trois ‘youtubeurs’ et répondre à leurs questions. Participer à cette opération en nous soumettant vos questions, vos remarques via les réseaux sociaux en utilisant #AskJuncker.