DERNIERE MINUTE

La Catalogne défie le pouvoir central de Madrid

Vous lisez:

La Catalogne défie le pouvoir central de Madrid

Taille du texte Aa Aa

Plus de 700 maires, représentant les trois-quarts des communes de Catalogne, ont affiché, samedi 16 septembre, à Barcelone, leur détermination à mener à bien un référendum sur l’indépendance, le premier octobre. A leurs côtés, le président de la province, Carles Puigdemont. Ces élus ont aussi voulu ainsi montrer qu’ils sont unis face au pouvoir central de Madrid, lequel entend empêcher ce scrutin, déclaré anticonstitutionnel par la justice.

“L’appareil d’Etat veut nous faire peur en nous menaçant de poursuites judiciaires, a précisé le maire de Castelló d’Empúries, Salvi Güell Bohigas. Mais, jusqu‘à nouvel ordre, nous allons suivre notre chemin.” Au contraire, Núria Marín Martínez, qui dirige la deuxième ville catalane, L’Hospitalet de Llobregat, et n’a pas l’intention d’organiser le référendum, considère que “le président de la la province commet une erreur en encourageant les citoyens à faire pression sur les maires” qui sont, comme elles, défavorables au scrutin.

“Ne sous-estimez pas la force du peuple de Catalogne”, a lancé Carles Puigdemont au chef du gouvernement espagnol, Mariano Rajoy. Comme un défi.