DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un ex-député belge condamné à visiter 5 camps nazis

Vous lisez:

Un ex-député belge condamné à visiter 5 camps nazis

Taille du texte Aa Aa

C’est une décision de justice hors normes. Un ancien député belge vient d‘être condamné… à visiter cinq camps de la mort nazis, un chaque année. Voilà ce que c’est que d‘être un provocateur extrémiste et négationniste de longue date. Laurent Louis, qui avait été élu au Parlement fédéral en 2010, tenait dans le même temps un blog sur internet dans lequel il jetait le doute sur le génocide des juifs par le régime nazi.


En juin 2015, l’ex-parlementaire avait été condamné pour ses écrits et propos à six mois de prison avec sursis et 18 000 euros d’amende. La Cour d’appel de Bruxelles a confirmé sa culpabilité mais elle a choisi de suspendre sa peine à condition qu’il fasse repentance. Il devra non seulement visiter les camps d’Auschwitz, de Treblinka, de Majdanek en Pologne, de Dachau en Allemagne et un cinquième qui n’a pas encore été désigné.

Obligation de faire ses devoirs... de mémoire

Laurent Louis devra être en plus un bon élève. La justice belge l’obligera à faire un compte-rendu après chacune de ses visites, un texte “d’au moins cinquante lignes sur ce qu’il a vu dans ces camps, et sur les émotions qu’il y a ressenties”. Il devra également publier les cinq récits sur sa page Facebook, dans le mois qui suivra chaque voyage.

Après une carrière courte et tumultueuse, à 37 ans, le prévenu s’est déjà retiré de la politique. Et il a présenté des excuses sur son blog : “Je me soumettrai à la décision de la Cour et j’irai donc me repentir chaque année dans un camp de la mort. En plus d‘être très instructif et très fort sur le plan humain, ce sera l’occasion aussi de dénoncer les génocides actuels”, a-t-il écrit.