DERNIERE MINUTE

Moody's abaisse la note du Royaume-Uni

L'agence de notation financière américaine Moody's a abaissé vendredi la note de la dette à long terme du Royaume-Uni en raison des incertitudes liées au Brexit, selon un communiqué.

Vous lisez:

Moody's abaisse la note du Royaume-Uni

Taille du texte Aa Aa

L’agence de notation financière Moody’s a abaissé vendredi la note de la dette à long terme du Royaume-Uni en raison des incertitudes liées au Brexit, selon un communiqué.

La note de la dette britannique a été diminuée passant de Aa1 à Aa2 avec une perspective stable, annonce l’agence qui s’inquiète de “l‘érosion probable de la solidité de l‘économie du Royaume-Uni à moyen terme liée à son départ de l’Union européenne“.

Pour les Etats comme pour les entreprises, une note dégradée se traduit par une hausse des taux d’intérêt. Donc, quand ils veulent emprunter, cela coûte plus cher“ comme le rapelle cet article du journal Le Figaro consacré aux agences de notation.

Moody’s craint que “les pressions budgétaires ne soient exacerbées“ par un possible affaiblissement de l’activité et “par les défis de plus en plus visibles pour l‘élaboration des politiques vue la complexité des négociations liées au Brexit“.

Cette dégradation de la note intervient le jour où la première ministre britannique Theresa May a plaidé à Florence pour une sortie “soft“ de l’Union Européenne avec une période de transition de deux ans.

L’agence relève que le nouveau gouvernement, “afin de s’assurer une majorité suffisante au parlement“, va augmenter ses dépenses publiques en Irlande du Nord et abandonner un projet de réexamen de l‘évolution des retraites de fonctionnaires.

D’une manière générale, Moody’s s’attend à ce que les dépenses soient bien plus importantes que ce qu’elles sont dans le projet budgétaire“, affirme le communiqué. Cela va accroître l’endettement, faisant du Royaume-Uni “un des rares“ pays européens hautement noté à voir son ratio d’endettement public gonfler par rapport aux Produit intérieur brut (PIB).

De plus, la croissance économique qui a ralenti ces derniers mois, devrait tomber à 1% en 2018 au lieu de 1,5% cette année et 2,25% en moyenne ces dernières années.

Le Trésor britannique a déclaré après l’annonce que les analyses faites par Moody’s concernant le Brexit, qui ont conduit l’agence de notation à abaisser sa note, sont dépassées.

Avec agences (AFP, Reuters)