DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'UE s'oppose aux doubles standards alimentaires

Vous lisez:

L'UE s'oppose aux doubles standards alimentaires

Taille du texte Aa Aa

La Commission européenne veut s’assurer que les denrées alimentaires vendues sur le marché unique soient de même qualité dans chaque pays. Pour le vérifier, elle vient de débloquer 1 million d’euros pour réaliser des tests comparatifs. Objectif: débusquer les fraudes.

“On ne blâme pesonne, on ne vise aucune marque en particulier”, assure Vera Jourova, Commissaire européenne en charge de la Protection des consommateurs. “Mais si on obtient des preuves de tricherie, je n’hésiterai pas à conseiller aux consommateurs de ne pas acheter le produit.”

Plusieurs pays d’Europe centrale et de l’Est estiment être pris pour des consommateurs de seconde zone. Le scandale est parti d’une étude slovène. Elle révèle que pour un même produit, le goût et la composition sont parfois très différents.

“Un produit moins cher dans un pays ne justifie pas que la qualité soit inférieure”, certifie Breda Kutin, président de l’association de consommateurs slovène ZPS. “Sinon comment expliquer que le même yaourt aux fruits coûte 30% plus cher en Slovénie qu’en Autriche? Donc on parle bien du même produit.”

Selon les grandes marques ces différences sont nécessaires pour s’adapter aux goûts des consommateurs. Elles se défendent de toute pratique déloyale.