DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Quelle Europe pour Macron ?

Discours très attendu du président français sur la relance de la machine européenne. L'Allemagne, alliée ou obstacle ?

Vous lisez:

Quelle Europe pour Macron ?

Taille du texte Aa Aa

Une semaine après son discours à New York devant l’assemblée générale de l’ONU, Emmanuel Macron va dévoiler ses plans de réforme de l’Europe. C’est devant des étudiants de la Sorbonne, à Paris, que le président français doit faire part de ses propositions pour refonder l’Union européenne. Il doit présenter des “mesures emblématiques”, et ses chantiers de réformes : sur la sécurité, la défense, le numérique, le climat, mais aussi et peut-être surtout sur les dossiers migratoire, économique et sociale.

Et il a prévenu, il ne recherche pas l’unanimité, ni le plus petit dénominateur commun. S’il n’a pas prononcé l’expression d’Europe à plusieurs vitesses, il souhaiterait que les pays les plus volontaires sur chaque dossier aillent plus loin ensemble pour que se constituent des “Europes à plusieurs formats”.

Pour préparer le terrain, il a rencontré 22 des 27 dirigeants européens. Basant sa stratégie européenne sur les élections allemandes, il n’a cependant pas souhaité attendre la formation de la coalition gouvernementale de Merkel. Il sait que, sans l’Allemagne, il ne pourra réformer l’UE. Il met donc la pression sur la chancelière, car une éventuelle alliance d’Angela Merkel avec les libéraux du FDP risque de freiner ses ambitions. Le FDP est hostile aux propositions déjà connues de la France. Macron a en effet plaidé pour la mise en place d’un ministre des finances et d’un budget spécifique pour les 19 pays de la zone euro, contrôlé par un parlement de la zone euro, émanation restreinte du parlement européen.

L’objectif à long terme, vers 2024 selon l’Elysée, serait de former “une Europe plus intégrée, souveraine, dépositaire d’une partie de la souveraineté de la France et qui protège face au monde extérieure”.

Avec AFP