DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Grand Prix de Zagreb : spectaculaire Papinashvili !

Le premier jour du Grand Prix de Zagreb a été le théâtre de superbes actions !

Vous lisez:

Grand Prix de Zagreb : spectaculaire Papinashvili !

Taille du texte Aa Aa

Le premier jour du Grand Prix de Zagreb a été le théâtre de superbes actions !

Dans la catégorie des -60kg, Amiran Papinashvili est l’homme du jour. En finale, le Géorgien a su s’adapter pour contrer le Russe Robert Mshvidobadze, s’imposer sur Ippon et donc remporter la médaille d’or.
Dès que Mshvidobadze a attaqué, Papinashvili a fait preuve d’équilibre et a rapidement retourné le Russe pour le mettre sur le dos.
Le Géorgien était ravi de remporter sa première médaille d’or sur le circuit mondial depuis près de deux ans.

La Brésilienne Eleudis Valentim, victorieuse de la Hongroise Pupp Reka est notre femme du jour.
En finale des -52kg, la Brésilienne a mis son adversaire au sol grâce à un Sode Tsuri Komi Goshi, une technique qui consiste, en saisissant les deux manches, à faire rouler son adversaire sur son dos pour le mettre au sol.
Après avoir marqué waza ari, Valentim a ensuite enchaîné au sol en bloquant son adversaire pour aller jusqu’au Ippon. Cette victoire est la première sur le circuit mondial pour la Bréslienne depuis plus de cinq ans !

Le mouvement de la journée a été exécuté par Papinashvili sur cette prise pleine de puissance pour renverser le Japonais Aoki.

Le Russe Oguzov a pris la médaille de bronze en -60kg, lui aussi grâce à un très beau mouvement. Un Ko Uchi pour marquer Ippon et s’imposer face à Sadigov.

L’autre médaille de bronze en -60kg est allée au Turc Ozlu qui battu son compatriote Kaba, également sur Ippon.

Le Japon, de son côté, a remporté l’or chez les Dames en -57kg grâce à Tamaoki Momo, son 3e succès en Grand Prix.

En -48kg, sa compatriote, Endo Hiromi, a surclassé la Serbe Nikolic en finale. La Japonaise a fait preuve d’une maitrise dans le travail au sol, en renversant son adversaire sans lui laisser le moindre espace pour se retourner.

Enfin, chez les hommes en -66kg, le Portugais Oleinic s’est frotté au Japonais Hashiguchi en finale. Ce dernier a été dominateur, mettant son adversaire au sol une première fois…
Il a de nouveau marqué suite à un Morote Seoi Nage. Deux waza ari qui offrent l’or à Hashiguchi.