DERNIERE MINUTE

"Mariano Rajoy est un lâche": la charge de la maire de Barcelone

Vous lisez:

"Mariano Rajoy est un lâche": la charge de la maire de Barcelone

Taille du texte Aa Aa

La colère d’Ada Colau. La maire de Barcelone a qualifié dimanche le chef du gouvernement espagnol Mariano Rajoy de “lâche” après l’intervention en force de la police pour empêcher un référendum sur l’indépendance de cette région, l’appelant à quitter le pouvoir, à l’instar du parti de gauche radicale Podemos dont elle est partenaire.



Depuis le début de la crise, la maire de Barcelone joue les équilibristes. Elle est pour le droit à décider mais contre l’indépendance de la région.
Au micro de notre correspondante à Barcelone Cristina Giner, elle accuse le Premier ministre espagnol :

“Je suis inquiète comme beaucoup de gens car nous sommes en train de voir quelque chose d’inédit dans une démocratie, à savoir qu’un président de gouvernement totalement lâche comme Mariano Rajoy, n’a fait aucune proposition, alors que c’est sa responsabilité et son devoir en tant que président du gouvernement. Et non seulement il n’offre aucune solution mais il s’est caché jusqu’ici derrière les juges et les procureurs et //aujourd’hui il se cache derrière des milliers de policiers qui se lancent contre une population sans défense. Aujourd’hui, toutes les lignes rouges ont été franchies, nous sommes à un tournant évident. Je crois que nous serons des milliers à demander la démission de Mariano Rajoy, non seulement en Catalogne mais dans tout le pays. Et nous devons nous rappeler que Rajoy gouverne en minorité, donc nous devons faire appel à la responsabilité de toutes les forces politiques qui ont également l’obligation de chercher une sortie sensée à ce désastre et à cette absurdité.”

Comme elle l’avait annoncé vendredi. Ada Colau a voté blanc ou nul, car comme pour la majorité des Catalans, le plus important pour elle, était de pouvoir s’exprimer.