DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Mont Agung : les habitants refusent de rentrer chez eux

Vous lisez:

Mont Agung : les habitants refusent de rentrer chez eux

Taille du texte Aa Aa

A Bali la vie est au ralenti au pied du mont Agung dont le volcan menace d’entrer en éruption. Le 22 septembre les autorités indonésiennes ont décrété le niveau d’alerte maximale et demandé aux habitants de quitter leur domicile. Mais aujourd’hui, en l’absence de signe annonciateurs d‘éruption, les autorités dmandent à ceux qui ne vivent pas dans la zone rouge, de rentrer chez eux. La crainte d’un réveil du volcan a aussi éloigné les touristes sur l‘île la plus touristique d’Indonésie. “Avant l’alerte à l‘éruption volcanique, il y avait beaucoup de touristes et trois jours après tout est devenu très calme”, explique un vendeur.

Des quartiers entiers sont privés de leurs habitants qui aujourd’hui refusent de rentrer chez eux par crainte de ne pas avoir le temps d‘évacuer en cas d‘éurption.
Pourtant, depuis l‘élévation du niveau d’alerte à son maximum, l’activité sismique est “presque stable jour après jour”, selon le centre de volcanologie de Bali.
La dernière éruption du mont Agung date de 1963. Le volcan avait craché des cendres jusqu‘à Jakarta, à environ 1.000 km. Plusieurs éruptions avaient alors fait près de 1.600 morts au total.