DERNIERE MINUTE

Grand Prix de Tachkent : Israël à la première place devant l'Ouzbékistan

C’est la fin du Grand Prix de Tachkent.

Vous lisez:

Grand Prix de Tachkent : Israël à la première place devant l'Ouzbékistan

Taille du texte Aa Aa

C’est la fin du Grand Prix de Tachkent. Et on commence avec notre homme du jour. Il s’agit de Or Sasson. L’Israélien, en bronze l’an dernier aux Jeux de Rio, a cette fois remporté l’or chez les +100kg. En finale, il a dominé le judoka du Kyrgyzstan, Iurii Krakovetskii, sur un superbe sode tsuri komi goshi lui permettant de marquer wara ari.

Excellent résultat donc pour Or Sasson, lui qui a été blessé plus d’un an et qui fait un retour fracassant. C’est son deuxième sacre en Grand Prix après son succès à Tbilisi l’an dernier. Cette victoire permet à Israël de valider sa première place au classement des médailles.

« Je me sens bien. C’est ma première compétition depuis les Jeux Olympiques. C’était vraiment dur. Je me suis blessé au genou après les Jeux lors d’un match de basket. Je voulais vraiment combattre. Cette sensation me manquait et je suis heureux de l’avoir fait ici à Tachkent, avec cette atmosphère incroyable et tous ces gens. Je suis heureux pour mon pays et je veux continuer à faire cela toute ma vie », a déclaré, ému, Or Sasson après sa victoire.

En -78kg, Anastasiya Turchyn a dominé la Polonaise Beata Pacut en finale. L’Ukrainienne confirme sa bonne forme, elle qui a remporté les championnats nationaux chez les moins de 23 ans et le Grand Prix de Tbilisi cette année. À Tachkent, elle a dû attendre le Golden Score pour s’imposer sur waza ari. Elle offre ainsi la première médaille d’or à l’Ukraine lors de cet évènement et elle est logiquement notre femme du jour.

Chez les -90kg, succès de Komronshokh Ustopiriyon face à Dilshod Choriev. Victoire là aussi en Golden Score, mais sur pénalité.

Ruslan Chagaev, légende vivante de la boxe ouzbèke, était à Tachkent. C’est lui a remis sa médaille à Anamari Velensek. La Slovène, victorieuse en +78kg. Une victoire face à la Kazakhe Gulzhan Issanova.
Notons également le sublime uchi mata d’Anzhela Gasparian. La Russe de 21 ans qui décroche le bronze, sa première médaille en Grand Prix.

Chez les -100kg, Ramadan Darwish affrontait Niyaz Ilyasov en finale. Et c’est le vétéran égyptien qui s’est imposé face au Russe. Darwish, auteur de cet uchi mata dans les derniers instants. C’est son premier succès en Grand Prix depuis plus de deux, lui qui s’était imposé ici même en 2014.

Et pour finir, voici l’action de la journée. Nous sommes dans le combat pour la médaille de bronze entre deux Ouzbeks, Bekmurod Oltiboev et Mukhsin Khisomiddinov en +100kg.
Victoire éclatante de Oltiboev et dernière médaille pour l’Ouzbekhistan qui termine deuxième du classement avec 12 podiums !