DERNIERE MINUTE

L'optimisme du FMI

Vous lisez:

L'optimisme du FMI

Taille du texte Aa Aa

Le FMI s’est montré plus optimiste sur la croissance mondiale en relevant sa prévision mais a exhorté les pays à mettre le cap sur les réformes pour asseoir durablement la reprise face à la persistance de risques multiples. Et parmi ces risques la crise politique en Espagne et le bras de fer engagé par les autorités catalanes.

Maurice Obstfeld, conseiller économique : “La situation en Espagne est préoccupante parce qu’elle c rée be aucoup d’incertitudes à la fois pour l‘économie catalane mais aussi pour l‘économie espagnole. Nous espérons que les deux parties n’agissent pas précipitamment et qu’elles négocient. Il y a beaucoup à gagner des deux côtés si elles s’engagent dans cette voie.”

Après avoir progressé de 3,2% en 2016, le produit intérieur brut (PIB) mondial devrait accélérer à 3,6% cette année, et à 3,7% l’an prochain, soit une légère amélioration de 0,1 point par rapport aux précédentes prévisions de juillet