Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Air Berlin fait grossir Lufthansa

Access to the comments Discussion
Par Euronews
Air Berlin fait grossir Lufthansa

<p>Air Berlin respire. Lufthansa s’offre plus de la moitié des avions et un tiers du personnel du numéro deux allemand. En dépôt de bilan depuis le 15 août dernier, la compagnie aérienne avait jusqu‘à ce jeudi pour trouver un repreneur. Sur les 16 offres reçues, Air Berlin a choisi Lufthansa et la compagnie britannique Easyjet pour répartir ses activités. </p> <p><blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="fr" dir="ltr">Fin des vols d’Air Berlin d’ici le 28 octobre – Dès la fin des négociations avec Lufthansa et easyJet, la compa… <a href="https://t.co/JUVsC2yxYs">https://t.co/JUVsC2yxYs</a></p>— Actualités Suisse (@SuisseSUI) <a href="https://twitter.com/SuisseSUI/status/917393143175278593?ref_src=twsrc%5Etfw">9 octobre 2017</a></blockquote><br /> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script></p> <p>Le montant du chèque n’a pas été divulgué, mais la presse allemande évoque un plan d’investissement l d’1,5 milliard d’euros pour cette reprise très critiquée en dehors du pays. <em>“Nous avons besoin de trois acteurs mondiaux en Europe et cette étape fera avancer Lufthansa souligne Carsten Spohr, président du directoire de Lufthansa. Le groupe détient 3% des parts du marché mondial, 14% en Europe. Nous sommes donc loin d’avoir un monopole.”</em></p> <p><blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="fr" dir="ltr">Fin des vols d’Air Berlin d’ici le 28 octobre – Dès la fin des négociations avec Lufthansa et easyJet, la compa… <a href="https://t.co/JUVsC2yxYs">https://t.co/JUVsC2yxYs</a></p>— Actualités Suisse (@SuisseSUI) <a href="https://twitter.com/SuisseSUI/status/917393143175278593?ref_src=twsrc%5Etfw">9 octobre 2017</a></blockquote><br /> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script></p> <p>Une belle opération pour le numéro un allemand qui voit grossir sa flotte. Cet arrangement correspond à la reprise de 81 avions sur les 144 d’Air Berlin et de 3.000 des 8.500 salariés.<br /> La compagnie britannique easyJet est toujours dans la course et pourrait reprendre 27 à 30 appareils d’Air Berlin. </p> <p><em>avec <span class="caps">AFP</span></em></p>