DERNIERE MINUTE

Alena : tractations et tensions

Vous lisez:

Alena : tractations et tensions

Taille du texte Aa Aa

Justin Trudeau a été reçu par Donald Trump à la Maison Blanche alors que reprenaient les négociations sur l’accord de libre-échange nord-américain (Aléna) qui unit depuis 1994 Etats-Unis, Canada et Mexique.

Le Premier ministre canadien a assuré qu’il restait optimiste concernant le succès des “difficiles” négociations en cours sur l’Aléna avec l’administration Trump.

Justin Trudeau : “Je pense que les Canadiens sont conscients du fait que l’administration américaine et le président prennent des décisions qui peuvent de temps en temps surprendre les gens.
(…)
Je continue à croire dans l’Alena, je continue à croire qu’un continent qui travaille ensemble et de façons complémentaires est la meileleure des choses pour nos citoyens, pour la croissance économique; et que cela va nous permettre de mieux lutter dans un contexte d‘économie globale. En clair nous sommes prêts à tout.”

L’un des principaux contentieux concerne le déficit commercial des Etats-Unis avec le Mexique (quelque 64 milliards de dollars) que Washington compte résorber. Et les Mexicains ne sont pas de cet avis, Luis Videgaray, ministre des Affaires étrangères : “Nous ne pouvons pas permettre le fait qu’un accord de libre échange cesse d‘être un accord de libre échange. S’il s’agit d’introduire des restrictions, des droits de douane, cela vient vider de sa substance l’accord. Et ce n’est pas bien pour le Mexique, et nous devons nous préparer à dire non.”

Après Washington Justin Trudeau doit ensuite se rendre à Mexico pour y rencontrer le président Enrique Peña Nieto