Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Les forces de Bagdad font la fête à Kirkouk

Access to the comments Discussion
Par Euronews
Les forces de Bagdad font la fête à Kirkouk

<p>Le drapeau kurde, descendu par les troupes irakiennes, et remplacé par les couleurs de l’Irak. Kirkouk, la grande ville à majorité kurde dans le nord du pays, fête la victoire de Bagdad. Après une opération éclair de deux jours, les forces gouvernementales ont chassé les combattants kurdes , les peshmergas, après qu’ensemble ils ont vaincu l’Etat islamique dans la région. </p> <p>Fortes de ces succès, les forces gouvernementales remontent au nord pour réimposer leur autorité, elles ont repris la ville de Sinjar. </p> <p>La communauté internationale surveille de près ce qui se joue en Irak, le département d’Etat américain soutient le gouvernement de Bagdad, y compris dans sa lutte contre l’Etat islamique. </p> <p><blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="fr" dir="ltr">I- Après avoir perdu Kirkouk hier sans combattre, les Kurdes cèdent Sinjar ds le nord à une milice yazidie proche des chiites irakiens. <a href="https://t.co/KTWrW8uZat">pic.twitter.com/KTWrW8uZat</a></p>— Georges Malbrunot (@Malbrunot) <a href="https://twitter.com/Malbrunot/status/920172708738060288?ref_src=twsrc%5Etfw">17 octobre 2017</a></blockquote><br /> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script></p> <p>Les troupes irakiennes ont repris mardi les deux principaux champs pétroliers de la ville de Kirkouk après le retrait des forces kurdes, douchant les espoirs de liberté du Kurdistan, incapable d‘être indépendant sans pétrole. Il y a trois semaines les autorités du Kurdistan, région autonome, avaient organisé un référendum sur l’indépendance, réclamée majoritairement par la population locale, déclenchant la colère de Bagdad.</p>