DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Prison requise contre huit membres du gouvernement catalan destitué

Vous lisez:

Prison requise contre huit membres du gouvernement catalan destitué

Taille du texte Aa Aa

Quelques jours de répit pour ces députés indépendantistes catalans. Leur audition devant la Cour suprême espagnole a été ajournée au 9 novembre prochain à la demande de leur avocat.
Six membres du Parlement catalan dont sa présidente s‘étaient bien présentés jeudi matin devant la justice espagnole, convoqués dans le cadre de la procédure engagée après la déclaration d’indépendance.


En revanche, pas de report pour les auditions devant l’Audience nationale, 14 membres du gouvernement catalan destitués étaient convoqués jeudi. Cinq manquaient à l’appel ce matin dont Carles Puigdemont, en Belgique depuis lundi. Il refuse de se rendre à Madrid ans garantie d’obtenir un procès impartial. Il dénonce “un procès politique”. _“Il ne va pas à Madrid. J’ai proposé qu’on l’interroge ici, en Belgique. C’est possible. Je ne sais pas si on le fera, mais c’est possible. J’ai déjà eu dans le passé de cas comme ça” a déclaré son avocat belge, Me Paul Bekaert.


La justice espagnole demande que tous soient inculpés pour détournements de fonds publics, sédition et rébellion.
S’ils ne répondent pas à leur convocation, le parquet demande leur arrestation, et pour ceux qui se trouvent à Bruxelles, comme Carles Puigdemont, l’Espagne devra délivrer un mandat d’arrêt européen. La justice belge aurait alors 60 jours pour les remettre à l’Espagne.

avec AFP