DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Évasion fiscale : et maintenant la Reine d'Angleterre

L'argent de la reine d'Angleterre a été investi dans des paradis fiscaux. C'est l'une des révélations des "Paradise Papers", une nouvelle enquête journalistique sur l'évasion fiscale, qui s'appuie sur la fuite de millions de documents financiers.

Vous lisez:

Évasion fiscale : et maintenant la Reine d'Angleterre

Taille du texte Aa Aa

L’argent de la reine d’Angleterre a été investi dans des paradis fiscaux. C’est l’une des révélations des “Paradise Papers”, une nouvelle enquête journalistique sur l‘évasion fiscale, qui s’appuie sur la fuite de millions de documents financiers.

On y apprend ainsi que des avoirs d’Elizabeth II – environ 10 millions de livres sterling – ont été placés aux Iles Caïmans et aux Bermudes, via une société qui gère les biens de la Reine.

Jeremy Corbyn, le chef de l’opposition britannique, crie au scandale : “Quiconque investit de l’argent dans des paradis fiscaux pour échapper à la fiscalité en Grande-Bretagne – et il est évident que des enquêtes doivent avoir lieu – doit faire deux choses : non seulement s’excuser, mais aussi reconnaître les conséquences que cela a sur notre société.”

Autre révélation embarrassante pour la Reine, ce fonds baptisé “Duché de Lancaster” aurait investi dans une société spécialisée dans la vente de meubles et de matériel informatique, accusée de proposer à ses clients britanniques des crédits à des taux astronomiques.