DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'Inde étouffe dans la pollution

New Delhi respire difficilement en raison d'un épais brouillard polluant, danger de santé publique pour des dizaines de millions de personnes. Toutes les écoles sont fermées.

Vous lisez:

L'Inde étouffe dans la pollution

Taille du texte Aa Aa

En Inde, un épais brouillard entoure le palais présidentiel. C’est le résultat d’un épisode de pollution spectaculaire et dangereux qui affecte la capitale New Delhi pour la deuxième journée consécutive.
Les concentrations de particules en suspension pulvérisent les plafonds recommandés pour la santé, entre 400 et 700 microgrammes par mètre cube d’air alors que l’OMS recommande de ne pas dépasser 25 microgrammes.



Face à l’urgence, les autorités ont ordonné la fermeture de toutes les écoles de la capitale indienne jusqu‘à la fin de la semaine. Cinq millions d‘écoliers resteront donc chez eux au moins jusqu‘à dimanche.


Ce nuage toxique est le résultat de brûlis agricoles et d‘émissions urbaines. Pour ne rien arranger, le froid et l’absence de vent empêchent la dissipation des polluants.

Les épisodes de forte pollution sont récurrents à cette époque de l’année à New Delhi classée en 2014 par l’Organisation Mondiale de la Santé comme ville la plus polluée au monde.
Cette pollution met en question la durabilité des modes de vie humains dans des zones aussi peuplées.Et ce à l’heure où l’empreinte de l’homme sur la planète bleue est au coeur de la COP23 qui se déroule actuellement en Allemagne.

avec AFP