DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Mafia, néofascistes et coup de boule

Quand un journaliste italien pose des questions qui fâchent, voilà ce qu'il risque...

Vous lisez:

Mafia, néofascistes et coup de boule

Taille du texte Aa Aa

La scène se passe mercredi dernier à Ostie près de Rome. Daniele Piervincenzi, un journaliste de la télévision italienne pose des questions à Roberto Spada, frère d’un célèbre chef mafieux. Il l’interroge sur ses liens avec le mouvement néo-fasciste CasaPound.

Agacé par les questions insistantes du reporter, Roberto Spada lui donne un violent coup de boule et le frappe avec une matraque télescopique.

À Ostie, mafia et politique se mélangent. Il y a deux ans, l’exécutif local a été dissous pour infiltrations mafieuses.
Dimanche dernier, CasaPound a réalisé une percée avec 8 % des voix au premier tour des municipales. On le soupçonne d‘être allié au clan Spada mais le parti néo-fasciste s’en défend.

« C’est un acte violent, gratuit, injustifié, déplorable, on peut le décrire de mille façons », a déclaré Simone Di Stefano, porte-parole de CasaPound. « Mais il ne peut pas être associé à CasaPound. Nous ne répondons pas des actes de Roberto Spada, qui n’est pas un de nos membres. Il n’est pas un de nos représentants. »

Roberto Spada a été interpellé hier après-midi. Il risque jusqu‘à trois ans de prison pour coups et blessures.
Son frère Carmine Spada a été condamné à dix ans de réclusion pour extorsion.