Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Mafia, néofascistes et coup de boule

Mafia, néofascistes et coup de boule
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

La scène se passe mercredi dernier à Ostie près de Rome. Daniele Piervincenzi, un journaliste de la télévision italienne pose des questions à Roberto Spada, frère d’un célèbre chef mafieux. Il l’interroge sur ses liens avec le mouvement néo-fasciste CasaPound.

Agacé par les questions insistantes du reporter, Roberto Spada lui donne un violent coup de boule et le frappe avec une matraque télescopique.

À Ostie, mafia et politique se mélangent. Il y a deux ans, l’exécutif local a été dissous pour infiltrations mafieuses.
Dimanche dernier, CasaPound a réalisé une percée avec 8 % des voix au premier tour des municipales. On le soupçonne d‘être allié au clan Spada mais le parti néo-fasciste s’en défend.

« C’est un acte violent, gratuit, injustifié, déplorable, on peut le décrire de mille façons », a déclaré Simone Di Stefano, porte-parole de CasaPound. « Mais il ne peut pas être associé à CasaPound. Nous ne répondons pas des actes de Roberto Spada, qui n’est pas un de nos membres. Il n’est pas un de nos représentants. »

Roberto Spada a été interpellé hier après-midi. Il risque jusqu‘à trois ans de prison pour coups et blessures.
Son frère Carmine Spada a été condamné à dix ans de réclusion pour extorsion.