DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Iran : les recherches de survivants ont cessé

Le bilan du séisme en Iran dépasse désormais les 500 victimes. Les autorités ont désormais renoncé à retrouver des survivants.

Vous lisez:

Iran : les recherches de survivants ont cessé

Taille du texte Aa Aa

Le pénible travail de recherche de corps se poursuivait ce mardi dans la ville kurde de Sarpol-e-Zahab dans la province iranienne de Kermanshah, la plus durement touchée par le séisme de magnitude 7,3 de dimanche soir.

Plus de 530 personnes ont été tuées et des dizaines de milliers d’autres blessées.

Certains immeubles, de construction trop légère, ont littéralement été réduits en poussière.

“D’abord il y a eu un léger tremblement, témoigne cet homme. On se demandait quoi faire quand le deuxième séisme a eu lieu. Mon frère s’est fait coincer sous les ruines et quand les secouristes l’ont sorti une heure après il était trop tard et il était décédé”.

“J’ai perdu trois proches, poursuit ce vieil homme. Nous avons un blessé et trois morts. Mon fils, ma belle-fille et mon petit-fils sont décédés”.

Le président itanien, Hassan Rohani, s’est rendu sur place et a promis la mobilisation entière de son gouvernement. Il a aussi promis des subventions et des prêts pour aider les sans-abri, ainsi que des couvertures et des tentes pour les centaines de personnes qui ne veulent dormir qu‘à l’extérieur par peur de nouvelles répliques.

L’hôpital de Sarpol-e-Zahab a été lourdement endommagé et plusieurs hôpitaux de campagne ont été déployés par l’armée, mais de nombreux blessés ont été transférés dans d’autres villes, et ce jusqu‘à Téhéran.

L’Iran est très marqué par le tremblement de terre qui avait rasé la ville de Bam en 2003 et fait plus de 30.000 morts.