DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Mutation génétique rare chez les Amish : 10 ans de vie en plus !

Vous lisez:

Mutation génétique rare chez les Amish : 10 ans de vie en plus !

Taille du texte Aa Aa

Qui n’en a pas rêvé ? Vivre plus longtemps et en bonne santé. La découverte exceptionnelle, qui vient d‘être faite par une équipe internationale de chercheurs, pourrait le permettre : une mutation génétique vraiment rare a été observée dans la communauté Amish de Berne, ville de l’Indiana, dans le nord des Etats-Unis; cette mutation explique, les scientifiques sont formels, l’augmentation de vie de 10 ans en moyenne de certains membres de la communauté.


Serpine1, un gène mutant pour aller bien et loin

Cela ouvre des perspectives inespérées pour combattre la dégénérescence liée au vieillissement, en améliorant nettement les traitements qui font actuellement l’objet d’essais cliniques. “C’est la première mutation génétique humaine qui se révèle avoir un impact multiple sur les changements biologiques résultant du vieillissement”, annonce le professeur Douglas Vaughan, qui dirige la faculté de médecine de l’université Northwestern à Chicago.

L‘étude cruciale, qu’on peut lire en détails dans la revue américaine Science Advances, a été réalisée sur 177 hommes et femmes Amish, ayant de 18 à 85 ans. 43 d’entre eux avaient la chance de bénéficier de la mutation du gène appelé Serpine1: c’est lui qui réduit fortement dans l’organisme la production de la protéine PAI-1, principale responsable du vieillissement des cellules et des tissus. Ces personnes gagnent environ 10 ans de plus sur l’espérance de vie aux Etats-Unis.


Autre découverte importante des chercheurs, les télomères (bouts d’ADN qui protègent les chromosomes) des Amish porteurs du gène mutant sont environ 10% plus longs que ceux d’autres individus. Or, la réduction du télomère, qui se produit à chaque division cellulaire, contribue justement au vieillissement. Enfin, les membres de la communauté concernés ont clairement moins de problèmes cardiovasculaires et de diabète.

10 ans de plus, récompense d’un bonheur tranquille ?

Les Amish installés en Amérique du Nord, qui pratiquent une religion anabaptiste originaire de cantons alémaniques de la Suisse, sont déjà connus pour leur mode de vie particulièrement sain, à l‘écart de notre société de surconsommation de plus en plus folle. Fermiers, artisans, tisserands, ils n’utilisent pas de tracteurs, se déplacent uniquement en voitures à cheval et préfèrent la médecine traditionnelle. Et surtout, ils marchent beaucoup, leur activité physique, qui a été mesurée, est près de six fois plus importante que celle des autres Américains.

Nous savons donc maintenant ce qu’il nous reste à faire pour vivre vieux et en forme, entrer dans la communauté Amish – ce qui paraît compliqué – ou s’inspirer de leur philosophie qui consite à suivre un “long fleuve tranquille”.

Les Amish sont installés principalement en Amérique du Nord, dans 31 Etats américains et 3 provinces canadiennes