DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Brexit : Londres a perdu ses deux agences européennes

Vous lisez:

Brexit : Londres a perdu ses deux agences européennes

Taille du texte Aa Aa

Conséquence directe du futur Brexit, Londres a déjà perdu ce lundi les deux agences européennes qui avaient jusque-là leur siège dans la City.

Au terme d’un tirage au sort pour départager Dublin et Paris parmi les 27 Etats membres, c’est la capitale française qui accueillera finalement l’Autorité bancaire européenne.
Créée en 2011 l’Agence avait été conçue comme un pare-feu pour éviter une nouvelle crise financière.
Le nouveau président français était personnellement monté au créneau pour défendre la candidature de Paris.

<


Autre perte pour la capitale britannique : l’Agence européenne du médicament qui aura désormais son siège à Amsterdam. Les entreprises du secteur ont aussitôt applaudi la décision des Etats membres.

Au total, plus de mille salariés sont concernés par ces deux transferts.


Comme pour la désignation de Paris, le choix d’Amsterdam s’est joué sur le fil après un tirage au sort au terme d’un troisième tour de vote face à la ville de Milan en Italie. Dix-neuf villes au total avaient déposé leur candidature.
Le résultat risque de mécontenter les pays de l’Est de l’Europe qui n’ont obtenu aucune siège.

Mais l’hémorragie due au Brexit ne fait que commencer. Selon l’agence Reuters, le Royaume-Uni pourrait aussi perdre près 10 000 emplois supplémentaires au profit du Vieux continent en cas de sortie du marché unique européen. Si le rapatriement des deux agences n’est pas prévu avant le mois de mars 2019, au plus tôt, ce départ annoncé n’en demeure pas moins un coup dur pour le centre financier londonien qui représentait jusque-là 12% de l‘économie britannique.

Avec Agences