DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Suicide de Praljak : premiers éléments de l'enquête

Vous lisez:

Suicide de Praljak : premiers éléments de l'enquête

Taille du texte Aa Aa

Au TPI pour l'ex-Yougoslavie, devenue une scène de crime, c'est toujours l'effarement. Après le suicide présumé devant ses juges de l'accusé Slobodan Praljak mercredi, les analyses ont révélé que la fiole dont il a vidé le contenu comportait bien des traces d'un produit chimique pouvant entraîner la mort.

"Aider quelqu'un à se suicider est une infraction criminelle aux Pays-Bas, explique Marilyn Fikenscher, la procureure en charge de l'affaire. C'est donc l'un des point centraux de l'enquête. Nous allons aussi enquêter pour déterminer si la substance chimique était légale ou non. L'enquête vient tout juste de démarrer. Je ne peux donc rien en dire. Mais bien sûr, nous sommes conscients de l'urgence de cette affaire et nous faisons de notre mieux."

Le Tribunal de la Haye venait de confirmer en appel la condamnation de ce Croate de Bosnie à vingt ans de réclusion pour crimes de guerre durant le conflit croato-mususlman survenu entre 1993 et 95.