DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le colis piégé de Potsdam est l'œuvre d'un maître-chanteur

Vous lisez:

Le colis piégé de Potsdam est l'œuvre d'un maître-chanteur

Taille du texte Aa Aa

Revirement total dans l'enquête sur l'engin explosif retrouvé dans un colis sur le marché de Noël de Potsdam. Il s'agirait en réalité d'une tentative d'extorsion de fonds.

La police allemande a déclaré avoir abandonné la thèse terroriste après la découverte d'une lettre envoyée au groupe de livraison DHL qui contenait le QR Code lié au colis envoyé. 

Dans la lettre, le ou les maîtres-chanteurs réclamaient "plusieurs millions d'euros" au groupe et menaçaient d'envoyer d'autres colis piégés s'ils n'obtenaient pas satisfaction.

"L'auteur demande une somme énorme, en échange de quoi il arrêtera la livraison de colis similaires dans le futur" a confirmé lors d'une conférence de presse Heinrich Junker, du bureau du procureur de Potsdam.

La bombe adressé vendredi - via DHL - à une pharmacie proche du marché de Noël n'aurait pas fonctionné comme prévu. Contrairement aux première affirmations, la police assure désormais qu'elle aurait pu faire de graves dégâts.

Le propriétaire de la pharmacie dit avoir entendu un sifflement en ouvrant le paquet, ce qui pourrait être le résultat d'un défaut du détonateur, qui lui aurait sauvé la vie.

Les enquêteurs ont fait le lien avec un autre colis qui avait pris feu le 6 novembre dans la même région, sans que l'on puisse lire la lettre qu'il contenait. Ils affirment penser que les responsables se trouvent dans cette région proche de Berlin. 

Les autorités appellent les Allemands à la plus grande vigilance en pleine période de Noël.