DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

The Brief : Les grands défis de Centeno à la tête de l'Eurogroupe

Vous lisez:

The Brief : Les grands défis de Centeno à la tête de l'Eurogroupe

The Brief : Les grands défis de Centeno à la tête de l'Eurogroupe
Taille du texte Aa Aa

Aujourd’hui The Brief a l’honneur de vous présenter le tout nouveau président de l’Eurogroupe!
Ses collègues européens le surnomment le Cristiano Ronaldo de l’Ecofin! Mario Centeno, 50 ans, ministre portugais des Finances prend la tête de la zone euro.

En conférence de presse à Bruxelles, il a défini les priorités de son mandat: “Nous voulons que la stabilité financière soit une réalité dans le futur et nous devons construire les conditions pour cela. Nous devons nous concentrer sur la convergence. C’est important d’avoir une zone euro résiliente, qui réponde aux attentes des principaux bénéficaires de la zone euro, c’est-à-dire, les citoyens européens”.

L’actuel président de l’Eurogroupe, Jeroen Dijsselbloem, cédèra sa place le 13 janvier 2018.

The Brief s’est également penché sur le déplacement de Rex Tillerson à Bruxelles. Le chef de la diplomatie américaine vient en Belgique ces mardi et mercredi pour une réunion de l’OTAN. Celui qui représente le plus puissant allié est considérablement fragilisé. Des rumeurs indiquent que Donald Trump veut remplacer Tillerson par le directeur de la CIA, Mike Pompeo. Certains ministres européens se demandent s’ils peuvent encore discuter avec Tillerson…