DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Génocide des Tutsis au Rwanda : un rapport accable la France

Vous lisez:

Génocide des Tutsis au Rwanda : un rapport accable la France

Taille du texte Aa Aa

“La France a entravé les efforts visant à obtenir la vérité sur le génocide au Rwanda” : dans un rapport de 52 pages, un cabinet d’avocats américain fustige le rôle de la France lors du massacre des Tutsis par les Hutus de 1994 : asile accordé à des suspects, soutien au gouvernement génocidaire… Aujourd’hui, de nombreuses archives restent toujours classifiées. Le rapport énonce notamment :

- “Les hauts fonctionnaires français étaient au courant, et ont soutenu les actions et les objectifs du gouvernement Habyarimana et des génocidaires.” – “Les archives françaises contiennent de nombreux documents sans lesquels l’histoire complète de cette époque ne sera jamais connue.” – “Il ne fait aucun doute que de bonnes raisons ont motivé le refus de les déclassifier.”

Dans la ligne de mire de ce rapport, commandé par le gouvernement rwandais : l’opération Turquoise, une intervention militaire française présentée comme humanitaire, mais dont les motivations étaient surtout politiques : le gouvernement hutu de l’époque était soutenu par Paris. La France et le Rwanda rejettent toute responsabilité et s’accusent mutuellement d’avoir entretenu ce conflit, qui a causé la mort de plus 800 000 personnes en trois mois.

L’actuel ministre de la Défense rwandais était convoqué cette semaine à Paris par la justice française, pour témoigner sur l’attentat à l’origine du génocide. Une convocation restée sans suite.