DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Varsovie tend la main à Bruxelles

Vous lisez:

Varsovie tend la main à Bruxelles

Taille du texte Aa Aa

Un dîner comme une ultime tentative, pour ne pas froisser l’allié européen. Au pouvoir depuis près d’un mois, le Premier ministre polonais Mateusz Morawiecki était attendu à Bruxelles ce mardi pour rencontrer les dirigeants de l’UE.

Une réunion au cours de laquelle, il devrait aborder les futures orientations de la politique de son gouvernement, et de certains points sensibles aux yeux de Bruxelles :

"Je pense qu’il pourrait dire qu’il n’est pas responsable des décisions prises en 2016 et en 2017, qu’il est le nouveau Premier Ministre, et que donc, il doit conserver un certain crédit aux yeux de son gouvernement", a commenté Michał Boni, eurodéputé polonais.

En décembre dernier, les députés polonais avaient voté deux lois ouvrant la voie à une réforme judiciaire du pays : désormais, les instances de la justice sont directement sous contrôle de l’exécutif en place. Un vote, qui avait motivé la Commission européenne à activer l’article 7 du traité de l’UE pour punir la Pologne, accusée de « violation grave » de l’État de droit.

En Pologne, l’exécutif a déjà procédé à un remaniement de son gouvernement ce mardi, comme un signe de bonne volonté envoyé à Bruxelles. Mais le ministre de la Justice, quant à lui, a été maintenu.