DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Migrants : un mini sommet à Rome

Vous lisez:

Migrants : un mini sommet à Rome

Taille du texte Aa Aa

La crise migratoire en Méditerranée de nouveau à l'ordre du jour. Mercredi soir les chefs d'Etat et de gouvernement de sept pays du sud de l'Europe se retrouvent à Rome.

Si les flux de migrants qui prennent la mer ont considérablement diminué l'an dernier, à eux seuls les Italiens, les Espagnols et les Grecs ont accueilli plus de 170 000 personnes sur leur territoire.

Mais au-delà du secours en mer, c'est la gestion des demandeurs d'asile sur long terme qui constitue le plus grand défi pour tous les pays concernés, y compris en France où plus 100 000 demandeurs d'asile ont été enregistrés en 2017.

Dans ce contexte, le sud continue de plaider pour une meilleure répartition de la charge migratoire au sein de l'Union européenne. Athènes demande d'intégrer les Irakiens et les Afghans dans les procédures de relocalisation.

Lundi, l'Italie par la voix de son ministre des Finances, a déclaré que le pays ne pouvait plus continuer à payer pour tout le monde, "en termes financiers comme en termes d'effort politique"

Avec Agences