DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les ambitions européennes de la Bulgarie

Pendant six mois la Bulgarie va assurer pour la première fois la présidence de l’UE. Sofia compte utiliser cette fenêtre politique pour renforcer son ancrage européen.

Vous lisez:

Les ambitions européennes de la Bulgarie

Taille du texte Aa Aa

Le déplacement du Collège des Commissaires à Sofia marque le coup d'envoi politique de la présidence bulgare de l'Union européenne. Cette exposition permettra à la Bulgarie de prouver son engagement européen et d'accélérer son adhésion à la zone euro. Cette procédure est encouragée par le président de la Commission européenne. "Je ne dis pas que la Bulgarie sera demain matin à 11h30 membre de la zone euro, mais elle en prend la bonne direction", précise Jean-Claude Juncker.

Le Premier ministre bulgare voudra aussi prouver pendant ce semestre que Sofia est un partenaire fiable. Boïko Borissov veut utiliser ce semestre comme rampe de lancement pour rejoindre l'espace Schengen, la zone de libre circulation des personnes en Europe. Il compte d’ailleurs convaincre rapidement les Etats membres les plus sceptiques. "Le 6 février le Premier ministre néerlandais, Mark Rutte, entamera une visite de deux jours. Je l'emmènerai à la frontière pour voir comment elle est protégée. S'il existe une frontière de Schengen mieux protégée que la nôtre, alors je dirais -oui ne nous intégrez pas à Schengen", assure le dirigeant bulgare.

L'espace Schengen

L'élargissement de l'Union européenne vers les Balkans occidentaux sera l'un des dossiers prioritaires de la Bulgarie. Un sommet est prévu au mois de mai avec les six pays concernés.