DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Lactalis : la polémique continue

Vous lisez:

Lactalis : la polémique continue

Taille du texte Aa Aa

Branle-bas de combat chez tous les détaillants des produits Lactalis. L'entreprise française a finalement décidé de rappeler 12 millions de boîtes de lait pour bébé. 83 pays sont concernés.

La reprise concerne tous les lots de lait infantile produits dans l'usine incriminée de Craon dans l'ouest de la Fance même ceux n'ayant pas été contaminés à la salmonelle.

C'est ce qu'a annoncé dimanche dans la presse le patron de Lactalis. Il a aussi promis d'indemniser toutes les familles touchées par des boîtes de lait contaminées qui ont subi un préjudicie tout en s'en remettant à la justice.

Mais pour le président de l'association des familles de victimes, le compte n'y est pas.

"L'indemnisation n'était pas la réponse que l'on attendait, on essaie d'acheter notre silence", a déclaré Quentin Guillemain. Il devait être reçu lundi par le ministre français de l'économie, Bruno Lemaire.

Au total trente-sept bébés ont été atteints de salmonellose en France - dont 18 ont été hospitalisés - après avoir consommé un lait ou un produit Lactalis infecté.

Aujourd'hui, tous ces enfants vont bien, selon l'agence sanitaire publique française.

Lactalis est devenu un géant mondial avec 246 sites de production dans 47 pays et 75.000 collaborateurs. Le groupe a réalisé l'an dernier près de 17,3 milliards d'euros de chiffre d'affaires dont 58% en Europe, 21% en Amérique, 14% en Océanie, et 7% en Afrique.

Avec Agences