DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Australie : deux ados sauvés de la noyade par un drone

Vous lisez:

Australie : deux ados sauvés de la noyade par un drone

Taille du texte Aa Aa

Ce jeudi, des sauveteurs en mer australiens ont utilisé un drone pour porter secours à deux jeunes garçons pris au piège dans une mer démontée en Nouvelle-Galles du Sud, un Etat du sud-est du pays. Les deux ados, incapables de rejoindre la plage de Lennox Head en raison du courant et d’une houle de plus de trois mètres, avaient été repérés par des personnes présentes sur place. 

L’alerte a été rapidement donnée. Les secouristes ont déployé un drone, actuellement en phase de test, pour larguer un dispositif de secours au-dessus des deux jeunes à bout de forces.

"J'ai pu le faire décoller, voler et larguer l'équipement de sauvetage en une à deux minutes. En temps normal, cela aurait pris quelques minutes de plus à nos sauveteurs pour atteindre les personnes en danger” a expliqué Jai Sheridan, le pilote de l’engin baptisé Little Ripper.

Grâce à la bouée lancée par le drone, les deux jeunes ont pu se sortir de ce mauvais pas et atteindre la terre ferme. Selon le vice-Premier ministre de Nouvelle-Galles du Sud, John Barilaro, "C'est une première mondiale. Jamais auparavant un drone équipé d'une bouée n'avait été utilisé pour sauver des nageurs.” En Australie, ces appareils sont également testés par les sauveteurs pour surveiller si des requins ne s’approchent pas trop près des côtes.

De tels dispositifs ont été également déployés dans d’autres pays, dont la France. Depuis l’été 2016, les sauveteurs en mer présents sur les plages de Biscarosse et de Lacanau, sur la façade atlantique de l'Hexagone, testent également des drones avec le même objectif que leurs collègues australiens : intervenir plus rapidement. 

Ces engins sont effet capables d’atteindre plus de 80 km/h. En outre, ils peuvent transmettre des informations (coordonnées gps précises de l’endroit où se trouve la personne en danger, etc.) aux équipes en charge des opérations de secours.