DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Pas de mandat d'arrêt contre Carles Puigdemont

Vous lisez:

Pas de mandat d'arrêt contre Carles Puigdemont

Taille du texte Aa Aa

En déplacement au Danemark, l'ancien président catalan n'est plus menacé par la justice espagnole. Lundi, la Cour suprême de Madrid a finalement annoncé qu'elle renonçait à réactiver demandé la d'un mandat d'arrêt européen contre lui.

Ce renoncement tourne à la cacophonie politico-judiciaire alors qu'à Barcelone, Carles Puigdemont a été officiellement appelé à former un nouveau gouvernement après les dernières élections régionales.

Roger Torrent, président du parlement catalan : "Je vais proposer aux députés du parlement M. Carles Puigdemont comme candidat à la présidence de la Généralité, le gouvernement catalan".
(...)
"Je suis conscient de la situation personnelle et judiciaire de M. Puigdemont. Je suis conscient des menaces qui pèsent sur lui. Mais je suis aussi conscient de son absolue légitimité à être candidat."

Malgré son exil, Carles Puigdemont est candidat à sa propre succession à la tête de l'exécutif catalan et a suggéré qu'il pourrait gouverner la région à distance depuis la Belgique.

L'ex-président catalan devait participer lundi à un colloque à l'université de Copenhague avant de regagner mardi la banlieue de Bruxelles où il réside désormais.

Avec Agences