DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Carrefour va supprimer 2 400 postes en France

Vous lisez:

Carrefour va supprimer 2 400 postes en France

© Copyright :
REUTERS/Stephane Mahe
Taille du texte Aa Aa

Carrefour va se séparer de 2 400 salariés en France, soit en moyenne un employé sur quatre du total de ses douze sièges dans l'hexagone. Un plan de départs volontaires et une réduction des coûts de deux milliards d'euros dès 2020 ont été annoncés mardi matin par le PDG du géant français de la distribution, Alexandre Bompard.

Reconnaissant que "Carrefour n'a pas suffisamment évolué avec ses clients", Alexandre Bompard a affirmé vouloir "faire de Carrefour le leader mondial de la transition alimentaire pour tous". Le groupe dit vouloir se recentrer sur le commerce en ligne et le bio. Il promet notamment d'investir 2,8 milliards d'euros sur cinq ans dans le numérique. 

Le principal syndicat du groupe FO a appelé à la grève le 8 février. Pour les syndicalistes cités par l'AFP, le passage de cinq hypermarchés en "location gérance" et la revente de plus de 250 anciens magasins Dia passés sous l'enseigne Carrefour cachent en réalité un plan de suppression d'emplois bien plus vaste.

Le ministre français de l'Économie, Bruno Le Maire, a préféré voir le verre à moitié plein : 

"Dans ce plan, il y a d'abord des investissements massifs dans le numérique. Je crois que c'est une bonne décision car le secteur de la grande distribution est confronté à une série de bouleversements technologiques majeurs. La seule solution, c'est d’anticiper ces bouleversements en investissant dans la digitalisation. De ce point de vue là, c'est une bonne décision".  

Ce dernier a également assuré que "l'État sera très vigilant sur l'accompagnement de chaque salarié concerné par Carrefour".

Ancien numéro deux mondial de la distribution, Carrefour est tombé à la neuvième place, mais reste l'un des premiers employeurs privés en France avec 115 000 salariés.