DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Martin Fourcade au sommet de l'Olympe

Vous lisez:

Martin Fourcade au sommet de l'Olympe

Taille du texte Aa Aa

Tout juste un demi-siècle après les Jeux de Grenoble, Martin Fourcade devient l'égal de Jean-Claude Killy en s'offrant son troisième titre olympique.

Le biathlète français, déjà sacré à deux reprises à Sotchi, remporte la poursuite lors des Jeux de Pyeongchang.

Parti seulement en huitième position après sa contre-performance lors du sprint, il réussit la course presque parfaite avec un 19/20 aux tirs et sa pointe de vitesse skis aux pieds.

En Corée du Sud, le sextuple vainqueur de la Coupe du monde aura encore quatre courses - deux en individuel et deux en relais - pour étoffer son palmarès.

De son côté, Anaïs Bescond monte pour la première fois sur un podium olympique à l'âge de 30 ans.

La Jurassienne ne s'élance qu'en 19e position, mais n'écope que d'un tour de pénalité pour prendre la troisième place de la poursuite derrière la Slovaque Anastasia Kuzmina et l'Allemande Laura Dahlmeier qui signe le doublé après son succès lors du sprint.

Le vent n'a pas seulement perturbé les biathlètes, il a également gêné les snowboardeuses engagées dans l'épreuve de slopestyle.

L'Américaine Jamie Anderson a fait fi des conditions au Phoenix Snowpark pour conserver son titre acquis à Sotchi il y a quatre ans.

Avec un score de 83 points, elle a devancé la Canadienne Laurie Blouin, championne du monde en 2017, et la Finlandaise Enni Rukajavi.

Grand favori de l'épreuve, le Canadien Mikaël Kingsbury est devenu le "boss des bosses" pour combler le seul vide dans son armoire à trophées.

Sextuple vainqueur de la Coupe du monde, mais "seulement" vice-champion olympique sortant, le numéro 1 mondial est accompagné sur le podium par l'Australien Matt Graham et le Japonais Daichi Hara.

En patinage artistique, le titre par équipes revient au Canada aux dépens de la Russie sous drapeau olympique et des Etats-Unis.

Grands artisans de ce triomphe, Patrick Chan, vainqueur du programme libre chez les messieurs, et ici les champions du monde de danse sur glace Tessa Virtue et Scott Moir.