DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'actrice Minnie Driver renie Oxfam

C'est la première célébrité à retirer son soutien à l'ONG, qui s'enfonce dans un grave scandale d'abus sexuels.

Vous lisez:

L'actrice Minnie Driver renie Oxfam

Taille du texte Aa Aa

La chanteuse et actrice américaine Minnie Driver a décidé de claquer la porte d'Oxfam. Elle est la première des seize célébrités qui parrainent l'ONG à lui retirer son soutien alors qu'Oxfam continue de s'enfoncer dans un dans un grave scandale de viols et d'abus sexuels.

Dans un tweet, Minnie Driver s'est dite "dévastée pour les femmes qui ont été utilisées par des gens envoyés pour les aider" et par la réponse de l'organisation pour laquelle elle milite "depuis l'âge de neuf ans".

A ceux qui lui ont reproché sur le réseau social de "se coucher devant les médias" ou d'encourager indirectement le gouvernement britannique à réduire les subventions à l'ONG, l'actrice répond : "Pour moi, le devoir de rendre des comptes ne peut pas se limiter au concept, il doit être une réalité".

Oxfam a fait savoir qu'elle comprenait la décision de Mme driver. L'ONG britannique s'est dite "honteuse des agissements de certains agents" et assuré qu'elle mettait tout en ordre pour "apprendre de ses erreurs".

Après Haïti et le Tchad, l'ONG Oxfam fait aujourd'hui face à de nouvelles accusations de viol au Soudan du Sud, et d'abus sexuels au Liberia.

Le président haïtien Jovenel Moïse a dénoncé mardi une "violation extrêmement grave de la dignité humaine", après la révélation du recours à des prostituées et de potentiels abus sexuels par certains agents. Des représentants de l'ONG sont convoqués jeudi par son gouvernement pour s'expliquer.

La directrice générale adjointe d'Oxfam a démissionné lundi mais le numéro un Mark Goldring refuse pour l'instant de quitter ses fonctions.