DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La pom-pom girl, outil diplomatique de Pyongyang

Avec leurs uniformes et leurs chorégraphies, elles sont l'une des curiosités des JO de Pyeongchang. Mais les sourires glacés des pom-pom girls nord-coréennes, pur produit de la dictature, suscite le malaise au Sud.

Vous lisez:

La pom-pom girl, outil diplomatique de Pyongyang

Taille du texte Aa Aa

En rang et en cadence, elles marchent dans la rue, deux par deux, comme dans les défilés militaires de leur pays.

Voici les 200 pom-pom girls de Corée du Nord, envoyés au Sud par le régime de Kim Jong-un à l'occasion des Jeux olympiques de Pyeongchang pour donner de leur pays une image souriante.

La presse sud-coréenne les surnomme « l'armée des beautés ».

« Armée » parce que, comme des soldats, ces filles sont priées de se taire.
« Beautés » parce qu'elles recrutées sur des critères physiques.

Sourires figés, chorégraphies millimétrées, on les voit dans les tribunes encourager les athlètes de la Corée du Nord et de l'équipe réunifiée de hockey sur glace.

Mais les Sud-Coréens ne sont pas dupes. Ce ne sont pas des poupées diplomatiques qui vont les rassurer face à la menace nucléaire de Pyongyang.