DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Abus sexuels : MSF prend les devants

Vous lisez:

Abus sexuels : MSF prend les devants

Taille du texte Aa Aa

Alors que le secteur humanitaire est ébranlé par des cas d'abus sexuels au sein de l'ONG Oxfam, Médecins Sans Frontières prend les devants. L'association a décidé de révéler le nombre de cas de comportements abusifs de ses salariés auxquels elle a été confrontée l'an dernier : 24 cas de harcèlement sexuel ou de viol avérés l'an dernier en 2017.

"Notre principal objectif était d'être transparent", a déclaré la directrice générale de MSF, Liesbeth Aelbrecht. "Chaque secteur est un reflet de la société dans son ensemble, mais la raison pour laquelle nous pensons devoir y prêter une attention particulière, c'est parce que nous travaillons dans un contexte ou la vulnérabilité est très importante, ou les gens dépendent largement de l'aide", a-t-elle ajouté.

Sur 24 cas avérés, 19 personnes ont été licenciées précise MSF. Quant à Oxfam, dont des employés sont notamment accusés d'avoir eu recours à des prostituées à Haïti, l'ONG risque de perdre des subventions publiques qui représente près de 20 % de ses fonds. Son image est profondément ternie par cette affaire, alors que plus de la moitié de ses ressources proviennent de dons.