DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Afrique du Sud : les écoles du Cap face à la sécheresse

Vous lisez:

Afrique du Sud : les écoles du Cap face à la sécheresse

Taille du texte Aa Aa

Les maigres averses de ces derniers jours n'ont rien changé. La sécheresse menace toujours l'approvisionnement en eau des quatre millions d'habitants du Cap. 

Les autorités ont repoussé au mois de juin le "Day zero", le moment où les réserves en eau de la province seront à sec. En attendant, l'ensemble des écoles de la ville appliquent des mesures drastiques d'économie. 

Au Bergvliet High School, la plupart des toilettes ont dû être fermés. Le proviseur Stephen Price doit aussi limiter les arrosages à deux par semaine. " Nous avons de l'eau dans un puits mais nous ne pouvons par arroser davantage".

Les autorités ont abaissé la limite de consommation d'eau à 50 litres par jour et par personne. Le maire s'est ainsi félicité d'avoir abaissé la consommation sous les 550 millions de litres par jour. Une situation de crise qui durent depuis des semaines. "C'était assez difficile de s'adapter au début parce que nous sommes nombreux dans cette école. La fermeture des toilettes a aussi été difficile à vivre mais on s'y fait", explique une étudiante. 

Un autre lycéen : "d'autres pays ont subi des catastrophes naturelles qui arrivent très soudainement. Cette sécheresse, on la voit arriver depuis huit ans. Bien entendu personne n'est habitué à ce genre de choses, comment peut-on réagir alors que le changement climatique arrive autour de nous...mais je pense que ça aurait été bien d'être un peu mieux préparé".

La météo ne prévoit pas de précipitations importantes dans les jours à venir.