DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Real, Bayern : le dernier carré, une formalité ?

Vous lisez:

Real, Bayern : le dernier carré, une formalité ?

Taille du texte Aa Aa

Vainqueur 3-0 à Turin la semaine dernière, c'est un Real Madrid confiant qui reçoit la Juventus ce mardi soir pour une place en demi-finale de la Ligue des champions.

Mais pas question pour l'entraîneur Zinédine Zidane de considérer que ce remake de la dernière finale a déjà été remporté par les Merengue :

"C'est quelque chose de tout à fait différent, c'est un autre match. Ce qui est fait est fait, nous avons bien joué et ramené un bon résultat, mais 50 % de la qualification se joue maintenant", a estimé l'entraîneur du double tenant du titre, qui a brillé dans les deux clubs en tant que joueur.

La Juventus, comme le Real, ne s'est jamais qualifiée après avoir perdu 3-0 à domicile lors d'une double confrontation. Elle sera privée de son attaquant-vedette Paulo Dybala, exclu à l’aller...

"Dans le foot, on ne sait jamais. Ce qui nous est arrivé à l’aller peut leur arriver au retour", avait pourtant lancé de son côté l’entraîneur italien de la Vieille Dame, Massimiliano Allegri.

Sauf remontée inédite, Gianluigi Buffon disputera à Santiago Bernabeu son dernier match européen. A 4à ans, le portier italien n'a jamais soulevé la coupe aux grandes oreilles...

Ce que Séville va faire

Le dernier billet pour le dernier carré se jouera sur le terrain du Bayern Munich, qui reçoit le FC Séville. Là encore, le club hôte est favori après une victoire 2-1 en Andalousie.

Mais Jupp Heynckes, tout juste sacré champion d'Allemagne en Bavière, se prépare à un match agité :

"Quand vous avez perdu 2-1 chez vous et que vous voulez avoir une chance de gagner, il vous faut prendre des risques. Vous devez attaquer. Vous devez prendre les devants. Et c'est bien sûr ce que Séville va faire", prévient le technicien allemand.

Pour renverser offrir à ses fans la première demi-finale de son histoire, le FC Séville pourra notamment s'appuyer sur le néo-international français Wissam Ben Yedder, assoifé de but après 4 matchs sans marquer.