DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La science-réelle de l’intelligence artificielle

Vous lisez:

La science-réelle de l’intelligence artificielle

© Copyright :
REUTERS/Fabian Bimmer
Taille du texte Aa Aa

Faire de l'Union européenne l'un des leaders mondiaux en matière d'intelligence artificielle, voilà l'objectif du plan présenté ce mercredi par la Commission européenne.

Pour ce faire l'institution propose de renforcer l'investissement et d'établir un cadre éthique. Mais il n'est pas pour autant question de donner des droits aux robots précise le vice-président de la Commission en charge du Marché unique numérique.

Le vice-président de la Commission européenne Andrus Ansip

"J'ai plusieurs robots à la maison, par exemple l'un d'eux est en train de nettoyer mon appartement alors que je suis dans cette salle de presse. Je parle d'un aspirateur. Je ne pense pas qu'un aspirateur puisse avoir des droits", précise Andrus Ansip.

La Commission européenne souhaite que les Etats membres et le secteur privé investissent 20 milliards d'euros d'ici 2020. Ces fonds permettront de développer l'intelligence artificielle dans les transports, la santé et les centres de recherche. L'institution invite aussi les 28 à se préparer aux changements socio-économiques engendrés par ces progrès. Pour la Commission l'intelligence artificielle ne doit plus désormais relever de la science-fiction.