DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les sud-Coréens entre espoir et méfiance

Vous lisez:

Les sud-Coréens entre espoir et méfiance

Taille du texte Aa Aa

Le sommet intercoréen sucite beaucoup d'espoir parmi la population. C'est le cas en particulier dans ce village, Daesungdong, frontalier de la zone démilitarisée qui sépare la péninsule depuis la fin de la guerre en 1953.

Le maire de la localité, Kim Dong-Ku salue l'évolution de ces dernières semaines et garde de l'espoir pour le futur.

"Une atmosphère pacifique a été récemment crée, les habitants veulent continuer à vivre ici de façon stable", a t-il déclaré.

A Séoul, les habitants espèrent également que la situation évolue positivement même si la méfiance reste de mise.

"Je ne pense pas que les précédents sommets se soient déroulés sur un pied d'égalité. J'ai entendu dire que nous avions donné à la Corée du Nord de l'argent. Donc j'espère que cette fois, il n'y aura pas d'arrangement de cette sorte", dit ce chauffeur de taxi de la capitale sud-coréenne.

Les nouvelles générations n'ont connu que la tension et les menaces venues du Nord. L'envie de changement est aujourd'hui très forte.

"Je veux vivre dans un pays où une vraie sécurité soit garantie, que rien ne menace ma vie, un pays où je puisse vivre sans me soucier de sécurité et avoir l'esprit en paix", réagit cette jeune femme.

Selon un récent sondage, 68% des Sud-Coréens considèrent que le sommet marquera une étape importante.