DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le "diabolique" Kim Jong-un dénoncé

Vous lisez:

Le "diabolique" Kim Jong-un dénoncé

Taille du texte Aa Aa

Des militants sud-coréens et des dissidents nord-coréens ont, samedi 5 mai 2018, à la frontière entre les deux pays, manifesté leur opposition au rapprochement en cours entre les deux Corées. Ils n'ont pas visé l'objectif d'une paix durable mais ce qu'ils considèrent être une manipulation de la part du numéro un de la Corée du Nord, Kim Jong-un.

"Kim Jong-un a menacé la Corée du Sud et le monde entier en créant une atmosphère de terreur à travers des exécutions cruelles, des tests nucléaires et des lancements de missiles, a déclaré un dissident, Park Sang-Hak. Et voilà que soudain, il propose un faux dialogue et prend une position hypocrite en faveur de la paix. Devrions-nous oublier la nature diabolique de la dynastie des Kim ?"

Le gouvernement sud-coréen a demandé, en vain, à ces pacifistes de ne plus se manifester. Car il estime que leurs actions menacent le processus de paix. Et ce, à quelques semaines d'un sommet censé être historique entre le président américain et les dirigeants des deux Corées. "La date et le lieu de la rencontre seront annoncés bientôt", a assuré vendredi Donald Trump.