DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Basket: Strasbourg passe, Villeurbanne craque

Vous lisez:

Basket: Strasbourg passe, Villeurbanne craque

Taille du texte Aa Aa
Strasbourg est la première équipe qualifiée pour les demi-finales des play-offs du Championnat de France de basket, après sa victoire à Nanterre (77-70, série: 2-0) vendredi lors des quarts de finale retour, alors que Villeurbanne a laissé passer sa chance contre Le Mans (67-72, série: 1-1). . Villeurbanne balbutie L'Asvel a cru avoir fait le plus dur mardi en reprenant l'avantage du terrain après la première manche, remportée 81-68; mais la "Green Team" a gâché chez elle, contre une équipe qu'elle avait toujours battue cette saison, et se dirige vers une belle à haut risque, dimanche dans la Sarthe. Le Mans, même privé de son capitaine Romeo Travis, suspendu, s'est sublimé à l'image de son meneur américain Chris Lofton, transparent à l'aller (0 pt) puis incandescent au retour (20 pts). Les Tangos, sur l'élan d'un 10-0 initial, ont fait la course en tête presque tout le match. "Il nous a manqué l'énergie que l'on doit avoir pour les play-offs", a reconnu le meneur rhodanien DeMarcus Nelson. "Malgré la défaite, il faut rester positif et penser à dimanche. La clé de la victoire, ce sera la défense", a déclaré son entraîneur T.J. Parker. Villeurbanne a néanmoins l'expérience de ces "missions impossibles": dans une situation similaire l'an dernier au même stade de la phase finale, l'Asvel s'était imposé deux fois à l'extérieur, sur le parquet de Monaco, pour aller en demies et rencontrer Strasbourg. . Strasbourg récite Strasbourg, justement, a assuré de son côté, pour s'inviter dans le dernier carré pour la sixième année de suite. A Nanterre, les Alsaciens, longtemps malmenés, ont finalement douché l'enthousiasme des Banlieusards, revanchards après la démonstration de l'aller (83-56). David Logan (17 pts), d'un panier à trois points assassin, a redonné un avantage définitif à deux minutes de la fin (68-69, 38e) à la SIG, qui a terminé le match sur un 15-4. Nanterre, par contre, bute sur un plafond de verre: la JSF n'a plus gagné de match en play-offs depuis sa finale gagnée en 2013, face à Strasbourg justement, et enchaîne une quatrième élimination de suite en quarts de finale. "Pour eux, c'était important d'être agressifs, il fallait ne pas paniquer, et dans les moments clés, on a su garder notre lucidité. C'est une bonne chose de faite", s'est félicité le Strasbourgeois Florent Pietrus au micro de SFR Sports. La SIG rencontrera en demies le vainqueur de la belle entre Le Mans et Villeurbanne: "On sait que ce sera une série difficile. Les adversaires savent que ça sera difficile pour eux aussi", a poursuivi l'intérieur. Samedi, Monaco, à Pau, et Limoges, à Dijon, peuvent rejoindre Strasbourg dans le dernier carré s'ils s'imposent.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.