DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Mondial-2018: "On peut et on doit faire mieux", dit Deschamps

Vous lisez:

Mondial-2018: "On peut et on doit faire mieux", dit Deschamps

Mondial-2018: "On peut et on doit faire mieux", dit Deschamps
Taille du texte Aa Aa
L'équipe de France "peut et doit faire mieux" jeudi contre le Pérou que face à l'Australie (2-1) dans le Mondial-2018 pour obtenir "le même résultat", la victoire, a estimé mercredi le patron des Bleus Didier Deschamps. Q: Comment passe-t-on à l'acte pour avoir plus de dynamisme? R: "Par la tête et par l'entraînement moteur, les deux sont liés. Quand il y a un joueur comme N'Golo Kanté qui me dit qu'en première mi-temps il avait du mal à respirer et à faire les efforts alors que c'est un des joueurs qui court le plus, je peux comprendre que d'autres souffrent beaucoup... On a eu des manques dans l'animation, le dynamisme, la mobilité, la vitesse. Demain (jeudi), on peut et on doit faire mieux pour obtenir le même résultat." Q: Est-ce jeudi le genre de match qui peut davantage correspondre aux Bleus? R: "Pas forcément. Le Pérou a certes de très bons joueurs dans le domaine offensif, petits et techniques, mais sur les dix derniers matches, ils n'ont pris que trois buts, dont deux coups de pied arrêtés, et en ont marqué treize. Ils ont deux joueurs très efficaces, Guerrero, leur meilleur buteur, et Farfan. Ils ont un socle solide, avec quatre défenseurs et deux milieux, qui jouent depuis longtemps ensemble, qui ont des automatismes, en ajoutant le gardien. Quand il y a besoin de défendre, ils défendent, en nombre, mais avec cette capacité technique, dans les petits espaces, avec peu de touches de balles, des déviations. C'est un peu spécifique à toutes les équipes sud-américaines mais ils ont les joueurs pour faire cela." Q: Dans quel état physique et moral se trouve Antoine Griezmann après son match terne contre l'Australie? R: "Il va bien. Il a eu un petit souci à la cheville, qui a un peu gonflé après le match, mais il a repris les séances normalement. Il n'était pas au mieux sur ce match, il avait les jambes lourdes, ce qui ne l'a pas empêché d'être décisif, puisqu'il obtient le penalty et le marque. J'ai pris la décision de le sortir pour avoir quelque chose en plus, qu'il ne pouvait certainement pas donner. Avec le résultat par la suite, ça n'a pas de conséquence. Ceux qui sont entrés ont apporté." Q: Allez-vous conserver le même trio d'attaque ou faire appel à la maturité d'Olivier Giroud? R: "Vous le verrez demain (jeudi). Olivier n'a pas le même registre que les autres. Quand il n'est pas là, on se rend compte encore plus de son utilité. Il est bien entré, il est capable de débuter. J'aurai de nouveaux choix à faire pour mon équipe de départ." Q: Kylian Mbappé défend peu: menace-t-il l'équilibre, faut-il le forcer à défendre? R: "Le plus important, c'est ses aptitudes à faire des différences et à attaquer. Défendre, il peut le faire, il doit le faire. Il ne le fera pas comme un milieu défensif, mais au haut niveau, lorsqu'on n'a pas le ballon, il y a ce travail à faire. Il est un peu plus important quand on est sur le côté, dans l'axe un peu moins, mais il y a quand même une activité à avoir pour permettre à l'équipe de récupérer le ballon." Q: Emmanuel Macron a redit qu'il vous voyait remporter la Coupe du monde, que lui répondez-vous? R: "J'ai la décence, ou l'humilité, de ne pas répondre au président de la République, c'est quand même le président de la République. Je sais qu'il est derrière nous, derrière l'équipe de France. Avant de se voir je ne sais pas où, on est là et on a le Pérou, et on sait ce qu'on doit faire pour que ça se passe bien pour nous et obtenir le même résultat que lors du premier match." Propos recueillis en conférence de presse
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.