DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Volley: la France souffre mais bat les Etats-Unis en Ligue des nations

Vous lisez:

Volley: la France souffre mais bat les Etats-Unis en Ligue des nations

Volley: la France souffre mais bat les Etats-Unis en Ligue des nations
Taille du texte Aa Aa
Les volleyeurs français ont souffert mais ont fini par faire plier les Etats-Unis 3 sets à 2 (25-21, 23-25, 26-28, 25-20, 15-12) vendredi dans le cadre de la 13e journée de la Ligue des nations, à Modène (Italie). Vainqueurs des champions olympiques brésiliens le week-end passé, où ils ont enregistré trois victoires en trois jours, les joueurs de Laurent Tillie conservent la tête du classement avec dorénavant 11 victoires en 13 matches. Les Français ne laissent que des miettes à leurs adversaires alors qu'ils pourraient pourtant se permettre d'en garder sous le pied: ils préparent en effet le Final Six de la compétition, prévu à Lille du 4 au 8 juillet, pour lequel ils sont de toute façon qualifiés d'office. La France est tenante du titre de cette épreuve, ancienne Ligue mondiale, rebaptisée Ligue des nations. Les Etats-Unis sont quant à eux 2e du classement (10 victoires, 3 défaites) et ils ont fait trembler la France jusqu'au bout, portés par leur duo d'attaque Matthew Anderson (23 points, dont 20 attaques) et Aaron Russell (21). Mais même menés 2 manches à 1, les Français ont réussi à revenir dans la partie et à conclure au set décisif. Stephen Boyer a marqué 21 points (19 en attaque) et Earvin Ngapeth 15 points. La France affronte l'Italie samedi soir, puis la Russie, qui est 3e du classement, dimanche.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.